AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 JAMES ♦ now the waves they drag you down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 1:43




© tumblr

JAMES 'JAMIE' BARROW

Âge, date et lieu de naissance ; 27 ans, Je suis né le 04 Janvier 1985 au Texas, USA.
♦ Nationalité ; Américaine.
♦ Statut sentimental ; Libre sur le papier mais, mon coeur est fidèle.
♦ Statut professionnel ; Tout juste libéré de prison.
♦ Team ; OTHERS.

♦ Qualités & Défauts ; Solitaire - Mystérieux - Sarcastique - Généreux - Ouvert d'esprit - Méfiant - Borné - Bagarreur - Insoumis - Charmeur - Possessif - Peu bavard - Obstiné - Impatient - Excessif - Gentil - Curieux - Rancunier

♦ Ce que vous devez savoir ; J’ai été emprisonné a tord durant quatre ans d’un meurtre que je n’ai pas commis. ♦ Je n’ai jamais eu une vie facile, j’ai vécu seul avec un père bon à rien plus souvent pilier de bar que père attentif. ♦ A croire que l’alcoolisme est génétique j’ai un sérieux problème avec l’alcool depuis ma sortie de prison mais je me cache la vérité. ♦ Je n’ai pas eu la chance de faire de grande études, j’ai stoppé le lycée avant même d’avoir mon bac mais ça ne m’empêche pas d’être passionné par un grand nombre de choses, notamment la littérature. ♦ Je me suis tatoué une patte de monstre au dessus du coude en prison. Ce n’est pas un choix esthétique, c’est un signe de reconnaissance de gang. C’est plus une contrainte en réalité, mais il faut bien se faire une place partout. ♦ Je compte bien me venger mais, pour le moment tout ce qui m’importe c’est de retrouver Sienna et de la reconquérir. Après quatre ans à me forcer à l’oublier j’ai fini par comprendre : ma place est auprès d’elle. ♦ J’ai une peur irrationnelle de l’eau. Ça remonte à mon enfance : mon père a eu une façon bien à lui de vouloir m’apprendre à nager : il m’a tout simplement jeté à l’eau sans rien m’apprendre, selon lui l’instinct de survie fait le reste. J’ai passé une nuit à l’hôpital après ça et je n’ai plus jamais remis les pieds dans l’eau. ♦ Mon musicien favori est Bob Dylan et je méprise le rnb.


Spoiler:
 


Dernière édition par James Barrow le Mar 7 Fév - 0:38, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 1:43

♦ Il était une fois... et pour finir une petit anecdote (ou deux, ou trois), d'une vingtaine de lignes (minimum).

Citation :

❝ He grabs her by the hair, he strokes her on the cheek. ❞

12 Aout 2006

Je suis dans ce bar depuis dix minutes et je m'ennuie déjà. Les gars tiennent absolument à mettre au point une compétition : à celui qui aura le droit à une pipe le plus rapidement possible. Habituellement je me serais pris au jeu, trop content de les voir dépités face à ma victoire. Mais ce soir je n'en ai pas envie. Je commence à me lasser de ses conneries, des mêmes visages croisés en soirée, de la même routine. Je me débarrasse de Stéphanie, une ancienne conquête et je fais un signe aux garçons, je vais me chercher un verre au bar. C'est décidé, je bois un ou deux verres et je rentre, autant passé la soirée devant un documentaire animalier, il y aurait plus d'action. Mon adrénaline est au plus bas. Lorsque mes coups d'épaules m'emmènent enfin à bon port j'essaye d'attraper l'attention du barman. Ce dernier est bien occupé à reluquer une rouquine de l'autre côté du comptoir, c'est dingue ça. Dans un soupir j'observe le couple à mes côtés. Au début j'ai l'impression que c'est une énième dispute ennuyante à mourir et puis en tendant un peu plus l'oreille il y a un truc qui cloche. Personne ne l'a remarqué à part moi, le bar est bondé et tout le monde est bien trop occupé pour faire attention. J'en suis convaincue la jeune blonde est en tain de se faire enguirlandé. Je tape sur l'épaule du vieil ivrogne, une fois, deux fois. Il finit par se retourner, j'aperçois alors sa main emprisonnant la poignée de la jeune fille. « Qu'est-ce-que tu veux toi, tu ne vois pas que je suis occupé ?!? » J'hausse un sourcil, je croise le regard de la demoiselle, elle n'a pas l'air très rassurée. « Je crois que tu devrais laisser cette jeune fille tranquille. » Le vieil ivrogne accueille ma réplique dans un rire rauque. « Sinon quoi ? » J'attrape sa manche et je l'oblige à se pousser sur le côté, lâchant par la même occasion son emprise sur la demoiselle. « Ce n'est pas un jeu, va voir ailleurs tout simp- » Je n'ai pas le temps de finir que je reçois son poing dans ma figure. Je ne l'avais pas vu venir celle là. Pris par surprise, je me cogne contre le bar tout en entendant les exclamations des clients enfin alertés par le problème. Je ne sais pas s'il a fini par se casser ou si des gens s'en sont mêler, mais lorsque j'ouvre difficilement les yeux c'est la demoiselle qui me souri semblable à un ange. « C'est pas très jolie mais je pense que tu vas t'en sortir. » Je lui offre un sourire en coin, c'est sûr que ça ne devait pas être très beau à voir mais, dans ma vie j'en ai vu d'autre. « Je pense que ça mérite quand même que je m'en occupé, viens. » Je la suis sans rechigné, comme quoi la soirée n'est pas aussi nulle que je le pensais. « Attend, dit moi ton prénom. » « Sierra. »

Citation :

❝ Sometimes love is not enough. ❞

25 Septembre 2008

« Barrow, tu as une visite. » Voila un mois que je suis enfermé, coupable de meurtre. J'imagine que je suis né sous la mauvaise étoile, amis qui se débinent, avocat d'office et mauvais antécédent, personne n'a pu croire en mon innocence et je ne les blâme pas. Ma vie ne consistait qu'à survivre jusqu'à ce qu'elle y entre. C'est pour elle que j'ai le plus mal, je n'imagine même pas comment elle doit se sentir depuis cette affaire, je n'ai pas pu la voir depuis cette fameuse nuit ou on m'a arrêté, je n'ai même pas pu m'expliquer. Elle ne me mérite pas c'est certain. Lorsqu'on m'annonce cette visite je prie pour que ce ne soit pas elle, je ne pourrais pas le supporter, j'espère qu'elle me déteste et qu'elle suivra mes volontés : qu'on se quitte. Je n'imagine même pas la voir dans un lieu aussi lugubre, ce n'est pas un endroit pour elle, je ne veux pas que son dernier souvenir de moi soit celui-ci, les yeux cernés, le teint blafard et cette horrible combinaison orange. Quand je mets un pas dans les lieux communs aux visites je sens mon coeur défaillir. C'est elle, assise seule à l'une des tables, elle me regarde et j'aperçois déjà les larmes dans ses yeux.J'aimerais bondir vers elle et la prendre dans mes bras, mais il ne faut pas, je dois être fort, pour moi et pour elle. Je la rejoins en m'assois en face d'elle, j'essaye de faire abstraction des commentaires d'animaux en ruts que lancent d'autres prisonniers vers ma belle, c'est inutile de répondre ça ne ferait que les encourager. « Hey. » Mes yeux bleus redessinent les courbes de son visage, j'ai tellement envie de la toucher que ça me fait mal au coeur. Sa voix et si faible lorsqu'elle se met à parler que je craque et lui attrape la main. « Je ne comprends pas Jamie. » Je ressens toute sa douleur et son incompréhension. « Je sais c'est dur, mais tu dois arrêter de m'écrire et tu ne viendras plus me voir. Tu dois aller de l'avant maintenant Sierra, fais ta vie et oublie-moi. » Mes jambes tressailles tandis que sa petite main presse la mienne. Elle sait très bien que je dis ses choses sans les penser. « Je ne peux pas. » Je décide d'être plus rêche, si c'est la seule manière de la protéger. « Bien sur que si tu le peux. Je suis un meurtrier Sierra tu entends ? Un meurtrier !! » Bien entendu je ne le suis pas, mais il faut qu'elle le croit pour m'oublier. Ses yeux s'écarquillent devant mes paroles, je lâche sa main et me lève tout de suite après. « Au revoir Sierra. » Je m'avance vers la grille et appelle le gardien, je ne la regarde plus mais j'imagine parfaitement son visage déformé par les larmes derrière moi.

Citation :

❝ I'm the ghost in the back of your head. ❞

11 Janvier 2012

L’annonce m’avait tellement secoué que je suis resté muet toute la semaine qui a suivis. J’étais convaincu de passer le reste de ma vie dans ma cellule de 6m². Et voila que non, qu’un tout autre avenir s’offre à moi. Des nouveaux éléments étaient tombés et ma liberté était là, si proche. J’avais comme un bourdonnement incessant dans les oreilles qui me rendait sourd, tellement de choses à reconsidérés à changer. Sierra. Elle était évidemment ma première pensée en me levant et la dernière avant de me coucher. Maintenant 4 ans que je n’avais pas de nouvelles, elle avait suivis mes souhaits finalement et je lui en voulais presque aujourd’hui. Était-elle mariée ? Avait-elle des enfants ? Est-ce qu’elle pensait toujours à moi ? Ce matin du 11 Janvier 2012 les grilles de la prison se referment derrière moi. Je porte sur moi les vetements que j’avais lors de mon interpellation, mon manteau à l’air plus grand, j’ai beaucoup maigri mais je m’en fiche, rien ne me fait plus plaisir que de porter autre chose que du orange. Il ne fait pas beau, mais j’accueille cette fraicheur avec délice. Il n’y a personne pour m’accueillir à la sortie, ni mon père, ni mes sois disant amis ni mon avocat et encore moi Sierra. Pour la première fois je me relâche et je pleure. Je n’arrive cependant pas à choisir si ses larmes sont du à ma joie de vivre et d’être libre ou si elles sont la traduction de ma déception de ne pas voir Sierra m’attendre à la sortie.


Dernière édition par James Barrow le Mar 7 Fév - 0:35, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra Likens



Messages : 108
Date de naissance : 08/04/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 1:45

Le gif est magnifique. 4236 4521 En tout cas, je ne te remercierais jamais assez d'avoir choisi mon scénario. I love you Officiellement bienvenue, donc. 23
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 1:57

Merci à toi I love you
J'espère que tu apprécieras ma fiche et ce que je fais du perso Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neven Lane



Messages : 8
Date de naissance : 16/07/1993
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 23
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 2:04

SEBASTIAN EST PARFAIT 27
bienvenue et bonne chance pour ta fiche 25
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fresno Davis
THIS GOTTA BE THE GOOD LIFE.


Messages : 465
Date de naissance : 05/05/1983
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 33
Adresse : Ranger Street.
Boulot : Propriétaire du The Good, the Bad and the Ugly.

THE NOTEBOOK.
THE ONLY WAY IS UP:
DUTIES:

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 9:21

Sebastiiiiiiiiiiiiiiian. Brille 4622 4521 Comment j'étais trop fan de lui dans Kings. 475 En tout cas bienvenue, je te le réserve. 4236

__________________________

I believe in being strong when everything seems to be going wrong. I believe that happy girls are the prettiest girls. I believe that tomorrow is another day, and I believe in miracles. - Audrey Hepburn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://honeyhoney.forumactif.org
Olivia Meade



Messages : 33
Date de naissance : 12/11/1991
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 25
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 13:46

OMG, SEBASTIAN. 4521 Bienvenue. Brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Persia Winslet



Messages : 69
Date de naissance : 29/10/1994
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 22
Adresse : (ec)

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 14:47

BIENV'NUE. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maddox Thoresen



Messages : 60
Date de naissance : 06/01/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : w.i.p
Boulot : réceptionniste

THE NOTEBOOK.
THE ONLY WAY IS UP:
DUTIES:

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 15:09

j'aime beaucoup l'avatar que tu as choisi, Seb' a un petit truc en plus dessus je trouve I love you bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bo Davis
live fast ; die young



Messages : 157
Date de naissance : 12/05/1988
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 28
Adresse : //

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 16:46

Bienvenue ! I love you

__________________________

I`m gonna write a letter to my true love. I`m gonna sign my name. Like a patient on a table. I wanna walk again gonna move through the pain. Now our lives are changing fast. Hope that something pure can last. We used to wait. Sometimes it never came.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Lun 6 Fév - 21:07

Leven, merci je trouve aussi qu'il est parfait 23
Fresno MERCI beaucoup I love you
Olivia je peux dire la même chose de Leighton Brille
Persia & Bo (super original le prénom) merci I love you
Maddox merci beaucoup c'est gentil!

Allez faut que je me mettes au travail moi 23
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Mar 7 Fév - 0:37

Je pense avoir terminé si ça convient à tout le monde I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra Likens



Messages : 108
Date de naissance : 08/04/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Mar 7 Fév - 0:41

Bwaah, j'adore. 4236 Sierra passerait presque pour la vilaine à la fin 46
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bo Davis
live fast ; die young



Messages : 157
Date de naissance : 12/05/1988
Date d'inscription : 04/02/2012
Age : 28
Adresse : //

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Mar 7 Fév - 0:43

Si ça convient à Manon, alors je valide avec plaisir ! I love you

__________________________

I`m gonna write a letter to my true love. I`m gonna sign my name. Like a patient on a table. I wanna walk again gonna move through the pain. Now our lives are changing fast. Hope that something pure can last. We used to wait. Sometimes it never came.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Mar 7 Fév - 0:45

Je suis contente que ça te plaise Brille Mais non elle est pas méchante, c'est juste lui qui s'est pas ce qu'il veut Arrow
& MERCI BO I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAMES ♦ now the waves they drag you down   Aujourd'hui à 17:32

Revenir en haut Aller en bas
 
JAMES ♦ now the waves they drag you down
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Militaire: Philip James Corso (lieutenant-colonel) (1915-1998)
» James Tobin
» La Prophétie des Andes (James Redfield)
» Le James Webb Space Telescope pourrait voir les océans des exoplanètes
» James Bond n'y est pour rien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WE CHANGE, WE WAIT. :: BELIEVE ME, I'M LYING. :: It's okay, you can live now !-
Sauter vers: