AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sierra Likens



Messages : 108
Date de naissance : 08/04/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : uc.

MessageSujet: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Dim 5 Fév - 19:35

Jamie Barrow (modifiable).
feat Joseph Morgan (négociable).

(c) ACCIONIKLAUS.


    Age: 27 ans.
    Team: Norway.
    Adjectifs décrivant son caractère: Son séjour en prison l'a bien changé. Il est désormais plus froid, et plus distant. Il est devenue solitaire et méfiant. Cependant il n'en a pas perdu sa générosité, et sa gentillesse avec ceux qui le méritent. Mais il semble qu'il ait quand meme perdu beaucoup, dont la confiance qu'il donnait aux gens.
    Descriptif de la relation/anecdotes:

    Ma fiche :
    Citation :
    Sierra laissait courir ses doigts contre le torse de Jamie, lovée tout contre lui. Elle aimait par-dessus tout la manière qu'il avait de lui caresser les cheveux. La blondinette avait l'impression que le temps s’arrêtait lorsqu'il était avec elle, que plus rien ne pouvait l'atteindre. Jamais elle ne s'était sentie aussi bien avec quelqu'un. Peut-être était-ce même de l'amour, chose qu'elle ne connaissait pas. Mais ce qu'elle ressentait pour lui était bien réel, et si différent de toutes les relations sans importance qu'elle avait eu jusqu'ici. Elle ne vit pas Jamie se saisir de la bouteille d'eau sur la table près d'eux. Et elle ne vit pas arriver la cascade d'eau qui lui tomba dessus. Sierra poussa un petit cri strident et se leva d'un bond, ce qui eut le don de faire rire le jeune homme aux éclats. « Oh excuses-moi, je n'ai pas faix exprès. » La blondinette le fusilla du regard avant de se diriger vers la cuisine, cheveux dégoulinants, et de saisir la bombe de chantilly, qu'elle vida sur son compagnon, en riant aux éclats. Un sourire taquin aux lèvres, elle lui dit : « Désolée, je n'ai vraiment pas fais exprès ! » Mais elle n'eut pas le temps de dire ouf qu'il était déjà en train de la courser. C'est ainsi qu'ils finirent dans le jardin, en sous-vêtements, à se rouler dans l'herbe, couverts de chantilly, et riant comme deux enfants, qu'ils n'étaient pourtant plus. Il caressa tendrement la joue de la jeune femme, avant de l'embrasser. Les yeux dans les yeux. On aurait dit le couple parfait, que rien ni personne ne pourrait détruire. Et pourtant ...

    Il était une heure du matin, et Sierra se tournait et se retournait dans son lit. Jamie n'était pas rentré, et ne répondait pas à son téléphone. Folle d’inquiétude, elle ne pouvait fermer l’œil. Pourtant, le sommeil vint l'emporter, et ce n'est qu'une heure plus tard qu'elle sentit quelqu'un se glisser à ses cotés. Les yeux lourds de fatigue, elle découvrit Jamie. Même dans le noir, elle pouvait sentir que quelque chose n'allait pas. Elle sentait le coeur du jeune homme battre à tout rompre. « Jamie ? Qu'est ce qu'il se passe ? » Il la serra tout contre lui, et elle put sentir les battements de son cœur. « Tout ira bien, je te le promets. » Sierra se dégagea de son étreinte, et alluma la lumière. Quelque chose n'allait pas, c'était certain. « Arretes ça, tu me fais peur. Dis moi ! » Elle vit la crainte dans ses yeux, elle le vit comme elle ne l'avait encore jamais vu : sensible, fragile. « J'ai fais une connerie, Sierra. Une grosse connerie. » La blondinette se sentit blêmir. « Mais je te jure ... que ... que tout ira bien pour toi, et que je ne voulais pas que ça se passe comme ça. » La gorge sèche, effrayée à l'idée de ce qui avait pu se passer, Sierra sentit la panique la gagner, et c'est une voix tremblotante et pleine de colère qui sortit de sa bouche : « Jamie, ça suffit, arrêtes ça tout de suite et dis moi ce qui s'est passé ! S'il te plait ! » Elle aurait parié que ce quelque chose qu'il n'arrivait pas à lui dire avait à voir avec sa bande d'amis, des mecs louches que Sierra ne sentait pas.
    On tambourina à la porte. « Police, ouvrez ! » Les yeux écarquillés de surprise, Sierra ne put dire un mot. Elle eut l'impression de voir les yeux de Jamie devenir humide alors qu'il la regardait, en se levant. « Je suis désolée. Je t'aime, Sierra. » Clouée sur place, alors que son petit-ami s'éloignait et qu'elle peinait à respirer normalement, elle entendit la porte s'ouvrir et un homme dire : « Jamie Barrow, vous êtes en état d'arrestation pour le meurtre de Liam Foster. » Sierra avait l'impression de faire un cauchemar. C'était impossible, elle allait se réveiller d'une minute à l'autre, et découvrir Jamie, endormi à ses cotés. Mais lorsqu'elle se dirigea vers l'entrée, la dernière chose qu'elle vit, ce fut le jeune homme emmené, menottes aux poignets, par deux policiers, puis ce fut le trou noir. Les jambes tremblantes, elle s'était évanouie.

    Inquiet de ne pas avoir de nouvelles de sa sœur depuis trois jours, Dwight Likens se rendit chez elle, et trouva Sierra roulée en boule dans son canapé, les yeux rougis, les joues noircies par le mascara, les cheveux emmêlés. Il peina à la faire parler, mais elle finit par lui avouer que Jamie avait été arrêté pour meurtre, suite à un vol à mains armés dans une maison, qui avait mal tourné. On avait retrouvé ses empreintes sur l'arme du crime (ce qu'elle ne savait pas, c'était que Jamie n'était pas le tireur, mais bien un de ses compagnons, à qui il avait donné l'arme, préférant ne pas en avoir). Si Dwight n'avait pas été là pour sa petite soeur, Sierra serait sans doute devenue folle, ou dépressive, à l'heure qu'il est, tout comme leur mère. Mais le jeune homme voulait absolument éviter cela, et c'est ainsi que plus tard, ils partirent tous deux en Norvège, afin de soigner les blessures internes de la petite Likens.

    Aujourd'hui, il a été relâché après quatre ans, car de nouvelles preuves ont été apportées, comme quoi il n'était pas le tireur. Il a appris que Sierra était partie en Norvège, et a décidé d'aller la voir. Cela fait deux semaines qu'il est sur place, mais il n'a pas osé faire le pas qui le sépare d'elle. Il a peur de sa réaction. Mais ce qu'il ressent pour elle n'a jamais changé, et c'est en partie ce qui lui a fait tenir le coup.
    Depuis sa sortie de prison, l'alcool est devenu son ami. Mais il sait aussi qu'il doit se tenir à carreau, car une nouvelle erreur de parcours lui serait fatale.






Dernière édition par Sierra Likens le Dim 12 Fév - 17:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra Likens



Messages : 108
Date de naissance : 08/04/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Dim 5 Fév - 19:38

    Le scénario est libre et terminé.
    Inutile de préciser que je vous chérirais, que je vous bénirais, si vous le prenez I love you Le pseudo et l'avatar sont négociables, même si j'aime beaucoup Joseph. D'autres exemples d'avatars possibles : Henry Cavill, Michael Trevino, Richard Madden, Casey Affleck, James Franco ...
    Je ne demande pas quelqu'un qui fait des posts de 100 lignes, mais j'ai plutôt horreur des fautes d'orthographe tous les deux mots, je dois l'avouer Smile
    Si après tout ça, vous n'avez pas peur de moi, alors je vous attends ! Brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: Re: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Lun 6 Fév - 0:57

Toc, Toc I love you
Est ce que Sebastian Stan te dérange? & aussi j'ai mis 'James' au lieu de Jamie, c'est okay?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra Likens



Messages : 108
Date de naissance : 08/04/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Lun 6 Fév - 1:01

Oh cool. Brille
A vrai dire, j'adore Sebastian donc y a aucun soucis, au contraire. 4236 Et le prénom, c'est nickel aussi. I love you
En tout cas, un grand merci de tenter mon scénario, j'avais peur qu'il ne plaise pas. 53
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Barrow



Messages : 8
Date de naissance : 04/01/1985
Date d'inscription : 06/02/2012
Age : 31
Adresse : /

MessageSujet: Re: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Lun 6 Fév - 1:04

Super alors. Je t'envoie un mp là. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra Likens



Messages : 108
Date de naissance : 08/04/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Lun 6 Fév - 1:20

Le scénario t'est réservé I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sierra Likens



Messages : 108
Date de naissance : 08/04/1986
Date d'inscription : 05/02/2012
Age : 30
Adresse : uc.

MessageSujet: Re: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Dim 12 Fév - 17:36

Le scénario est de nouveau libre I love you je vous attends 475 4236
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)   Aujourd'hui à 17:29

Revenir en haut Aller en bas
 
Once upon a time there was light in my life. (M/ libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emission en prime-time lundi 31 nov avec Zermati sur M6
» VIH: long time survivors, ?
» Real-time Earth and Moon Phase
» Choucroute light
» Piliers de lumière (Light pillars)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WE CHANGE, WE WAIT. :: CHOOSING MY OWN WAY OF LIFE.-
Sauter vers: